L’Éveil au féminin

Femme, ouvre ton cœur à toi-même,
Tourne ton regard vers toi, en toi,
Cesse de chercher l’approbation à l’extérieur,
Cesse de chercher l’approbation de ton entourage,
Autorise-toi à te considérer toi-même avec bienveillance, avec empathie, avec respect, avec dignité.

Que vois-tu en toi ?
Certes une femme probablement affairée, meurtrie peut-être, enthousiaste parfois, qui prend soin de sa famille, de son ou de ses enfants, celle qui fait les courses, qui fait les comptes, qui s’interroge sur son avenir et sur celui de sa famille …

Soit il y a la vie de chaque jour avec son lot d’incertitudes, de peur générée par la précarité de cette période particulière que nous traversons tous.

Et même avec tout cela, Qu’entends-tu en toi ?
Toi qui lis ce message, prends le temps, quelques secondes pour arrêter ce que tu fais et fermer les yeux. Respire avec moi, inspire par le nez et expire par la bouche, sans forcer, en ouvrant bien les épaules, en dégageant ta poitrine. Inspire la vie, le souffle, laisse le circuler en toi et expire le stress… Oui, mets du souffle dans tes pensées, dans tes questionnements, dans ta préoccupation du moment pour y voir plus clair ; sois dans l’ouverture à toi-même. Il y a certainement des pensées qui sont là, laisse les filer sur ton expiration. Et encore !

Entends-tu les battements de ton cœur, le bruit de ta respiration ?
Ressens-tu le trajet de ta respiration, le poids de tes épaules, un léger frémissement, ton rythme intérieur … ?
Puis descend ta respiration dans le bassin, dans ta base, dans ta solidité. Prends le temps d’autoriser ton bassin à s’élargir, à se poser vraiment. Oui, pose-toi en toi-même, au rythme de ton souffle.
Entends-tu ta vérité, celle qui hurle à la Vie, celle qui aspire à s’épanouir, à s’incarner dans ce corps qui est le tien aujourd’hui ? Quelles pensées limitantes sont présentes là maintenant ?

Oui, tu es vivante ! À ce titre, tu as le droit d’être qui tu es à cet instant précis, avec tes ressources, tes qualités, tes compétences et les améliorations possibles. Oui, le temps est venu pour toi d’Être dans tes qualités naturelles, l’écoute, le discernement, le bon sens, l’empathie, l’honnêteté avec toi-même, l’amour, la joie, le dialogue… Oui, le temps est venu pour toi de vivre, de t’exprimer en accord avec toi-même, avec ce qui t’anime profondément. Alors sois dans la gratitude pour celle que tu es aujourd’hui, pour celle que tu as été et qui a fait ce qu’elle a pu pour exister, pour être tout simplement. Gratitude pour celle que tu es en devenir. Gratitude pour tout ce que tu as accompli et que tu accompliras.

Oui, tu es en devenir. Tu peux le décider maintenant. Es-tu décidée à tomber les armes et à utiliser désormais ta force intérieure pour te consacrer à qui tu es ? Décide d’écouter cette voix à l’intérieur de toi, celle de ton intuition, de ton âme. Décide d’arrêter de te bagarrer avec toi-même pour être celle que tu penses que l’on veut que tu sois. Oui tu as le droit de vouloir être toi-même, d’écouter ton cœur, tes aspirations, d’être tour à tour, joie, doute, force, tristesse, audace, colère, peur, puissante… oui, tu as le droit de vivre la vie que tu souhaites. Tu as le droit, et même le devoir, de donner vie à ton essence profonde, le droit d’être toi-même, de te faire confiance, de créer, d’oser, d’entreprendre, d’être fière de toi, d’incarner ta dignité tout simplement.


Tu as le droit de vivre en accord avec toi-même ! Alors nourris cette intention quelles que soient les circonstances et la Vie te répondra.


Voilà qui t’en dira plus sur ma pratique,

Photo by Veronika Nedelcu on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

RGPD - J'ai lu et j'accepte les informations relatives à l'utilisation et à la protection de mes données personnelles.